CHEVEUX

CHEVEUX

Porteurs d’une symbolique profonde, ancrés dans l’inconscient individuel et collectif, les cheveux parlent de l’histoire personnelle et de celle de l’humanité.

C’est sensible, les cheveux. Ça révèle un caractère, une culture, un statut. Ça porte une mémoire, une tradition. Ça trahit. Ça occupe. Ça préoccupe.

Et si on donnait la parole aux décoiffés, aux crépus, aux crêtés, aux chauves, aux obsessionnels, aux fétichistes, aux voleurs de tresses, aux vendeurs de mèches, aux résistants capillaires ?

Juste pour voir, où vous en êtes, vous, avec vos cheveux.

Conception, texte et interprétation Laureline Collavizza et Julie Fonroget
Conception, créations textiles et capillaires Lika Guillemot
Conception, lumières et scénographie James Brandily
Photos et collaboration artistique Yann Kukucka
Production Brouha Art
Co-production Le Claje
Avec le soutien de Sandrine Mazetier, députée des 12ème et 20ème arrondissements de Paris et vice-présidente de l’Assemblée Nationale, RAVIV, SPEDIDAM
Durée 1h15

Teaser

Photos

Photos Sydney Klasen

« Voici une étonnante réflexion sur les chevelures, qui en disent bien plus long qu’il ne paraît souvent. (…) L’originalité du propos, qui n’hésite pas à s’interroger sur les mèches que l’on cache sous un chapeau ou sous un foulard, est indéniable.  » Gérald Rossi L’HUMANITE

« Les cheveux sont à l’honneur à la Manufacture des Abbesses à Paris ….la Cie Brouha art ….coiffe tout le monde au poteau en cette rentrée  et arrive en force avec son spectacle « Cheveux » » Jane Villenet FIP

« En cette rentrée théâtrale direction Montmartre, à Paris. La Manufacture des Abbesses programme « Cheveux », une pièce joyeuse et sans tabou. Se moquant des conventions et pointant les pressions sociales liées aux cheveux, l’humour prédomine la forme, mais le fond ne reste pas moins sérieux. » Muriel Maalouf RFI

« Avec délicatesse, le duo met des mots sur un sujet moins ordinaire qu’on ne le croit. Un moment original et engagé pendant lequel on rit et on réfléchit. A voir ! » Alice Babin LA VIE

« Original, drôle et intelligent, ce spectacle parvient, en un temps court (1h15), à évoquer le cheveu dans ses aspects esthétiques, politiques, religieux, sociaux ou idéologiques…En partant de cas individuels, les scènes se succèdent pour atteindre la dimension collective et culturelle du cheveu.  » Véronique Smée ATLANTICO / CULTURE TOP

« Après avoir ri, réfléchi et froncé les sourcils devant Cheveux, vous observerez les vôtres et ceux des autres avec une attention redoublée. » Cécile Strouk RUE DU THEATRE

« Il semble que les conceptrices du spectacle aient opté pour la fibre affective. Du coup, nous pouvons sans nous arracher les cheveux éprouver combien l’affect supervise les comportements humains socio-culturels, politiques ou existentiels. « Evelyne Trân  LE MONDE.fr

« Sans prétendre faire le tour de ce vaste thème, les interprètes l’abordent sous des angles variés, toujours avec humour et endossent avec talent tous les rôles, glissant d’un personnage à l’autre… En une heure quinze, les auteures tressent une comédie légère mais non sans profondeur…  » Mireille Davidovici  THEATRE DU BLOG

« Par une succession de sketchs dynamiques et toujours drôles « Cheveux » propose un 180 degré de ce qui s’impose au fil du spectacle comme un objet symbole en cela qu’il est au centre de nos imaginaires et de nos vies. Le pari ambitieux est gagné. » David Rofé-Sarfati TOUTE LA CULTURE

« C’est à la fois signifiant et rieur et chacun peut s’y reconnaître, sans risquer de s’y blesser. Un beau spectacle plein d’humanité et de tendresse.  » SPECTACLE SELECTION

«  »Cheveux » est une œuvre originale Laureline Collavizza et Julie Fonroget savent remarquablement se démener, changer souvent de tenue et de postiches, se transformer et se mettre en danger. » Philippe Person FROGGY DELIGHT

« En une heure, les deux comédiennes montrent que derrière les cheveux, élément ô combien banal de la pilosité humaine se cachent des légendes, des histoires, des significations diverses et variées… Instruire et plaire se tressent sans jamais s’emmêler, saisissez donc par les cheveux l’occasion de voir ce spectacle ! » Ivanne Galant REG’ARTS

« Laureline Collavizza et Julie Fonroget lissent tout en les emmêlant  avec un plaisir malicieux les multiples facettes symboliques de ces filaments colorés qui nous couronnent, nous caractérisent et révèlent.… » Sarah Franck Arts Chipels