Présentation de la compagnie

Présentation de la compagnie

La Compagnie Brouha Art, née en 2007, crée des spectacles hybrides connectés à des problématiques contemporaines.

Après plusieurs textes de théâtre contemporain et des adaptations de romans, la compagnie tend désormais vers une démarche documentaire en collectant des textes non littéraires (sociologie, psychologie, philosophie,…) comme point de départ de travail.

Elle aborde des thèmes comme le genre ou la rencontre amoureuse avec un regard kaléidoscopique qui appelle à interroger le spectateur.

La compagnie monte son premier spectacle, Les Quatre Jumelles de Copi, mis en scène par Laureline Collavizza en 2007.

En mai 2008, la Compagnie crée Les Présidentes de Werner Schwab au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique dans le cadre d’une carte blanche et repris au Théâtre de la Jonquière.

En 2009, la Compagnie Brouha Art adapte, pour le théâtre, le roman Pantagruel de François Rabelais en mobilisant de nouvelles disciplines: la marionnette, la magie et la vidéo. Ce spectacle, créé au Théâtre des Halles a été joué pendant trois ans une trentaine de fois à Paris et en province.

En 2012, La Compagnie monte Les Pourquoi de Léo, de Krystel Beauchêne un spectacle jeune public, dans lequel la musique et les arts plastiques emmènent Léo dans l’imagination et le rêve. Il a été joué pendant trois mois au Théâtre Pixel et jusqu’en 2015.

Dans le cadre d’un partenariat avec le Centre Social du 19ème arrondissement de Paris, la Compagnie Brouha Art créé des performances avec et pour les habitants du quartier. Elle intervient également auprès d’écoles et de Centres d’Animation dans Paris pour sensibiliser les enfants à partir de 3 ans et les adultes au théâtre. 

En août 2013,  Débris de Dennis Kelly a lieu à la Générale. Cette fois, Laureline Collavizza choisit de travailler sur la matière sonore avec la participation de deux musiciens expérimentateurs de sons.

En mars 2014, pour la Journée Internationale des Droits des Femmes, la Compagnie crée JUPE un spectacle documentaire avec une danseuse, une comédienne et une chanteuse sur les contradictions que soulève la jupe. Le projet, en partenariat avec le Centre Social Ardennes a été créé au Vent se Lève et continue de tourner en France et à l’étranger.

Dans COUP DE FOUDRE, créé en décembre 2014 au Théâtre de Belleville, Laureline Collavizza fait de nouveau cohabiter danse, musique et théâtre pour construire une pièce originale sur la rencontre amoureuse.

Sous l’impulsion du CLAJE et de la Mairie du 12ème arrondissement de Paris, Laureline Collavizza et Lika Guillemot créent une performance, LAÏCITE, dans laquelle elles confrontent les corps et les voix religieuses, culturelles ou politiques.